Roma Barcellona valencia madrid
Contacter: Emailabogadafernandez@nonbisinidem.com - Ufficio (4 linee) +34 963 943 533 - Linea Italia +39 0861 18 86 156

Raisons pour investir aux Canaries régime fiscal Canaries italiens aux canaries.

Les raisons pour investir aux Canaries sont nombreuses, du climat aux exonérations fiscales, de la position géographique aux infrastructures. Raisons pour investir aux Canaries.

La conjonction de toutes ces caractéristiques unies à l’un des hauts niveaux de qualité de vie en Europe et à conditions fiscales spécifiques, combinés à d’autres avantages qu’on indiquera ensuite, rendent les Canaries un centre d’ affaires doué d’ un grand potentiel:

                Situation et contraintes géostratégiques;

                Initiatives aux investissements;

                Ressources humaines qualifiées et compétitives;

                Infrastructures excellentes de services et communications;

                Recherche technologique de premier ordre;

 

Données générales des Canaries

 

Surface totale de la zone

 

 

Température moyenne annuelle

Langue officielle

Heure locale

Devise

Produit intérieur brut PIB 2009

PIB pro capite 2009

Population 2009

Densité de population

Afflux touristique 2009

Journée de travail

Salaire minimum interprofessionnel 2009

Indice des prix à la consommation 2009

7.447 km²

1.114 km de côte

257 km de plage

min. 5° - max. 24º C

espagnol

GMT

Euro

41.411.271 millions €

19.867 €

2.103.992

282,5 habit./km²

13.356.325

40 heures par semaine

633,30 €/Mois

0,5%


Infrastructures

Aéroports

Ports commerciaux

Ports sportifs

Réseau routier

8 (dont 6 sont internationaux)

27

19

4.467 km²

 

Accès au marché

Localisation et contraintes

Leur position géographique privilégiée, comme une sorte de porte ouverte à l’Union Européenne et pont à trois continents parmi l’Amérique, l’Afrique et l’ Europe, transforme les îles dans une plateforme commerciale et d’affaires magnifique.

Elles sont beaucoup liées à l’Amérique latine historiquement et culturellement et à l’Afrique occidentale, à cause d’ importants relations commerciaux et institutionnels. Elles constituent une excellente plateforme commerciale, logistique et d’échanges de services et de technologie parmi les continents, étant intégrées dans les principaux réseaux du commerce international.

Cette circonstance permet à tout investisseur d’entreprendre projets de stratégie aux Canaries, en Afrique Occidentale et Amérique latine, avec la sûreté juridique qui caractérise une base commerciale en Europe.

Raisons pour investir aux Canaries

Excellentes infrastructures de services et télécommunications

Aéroports. Les Canaries comptent huit aéroports, dont six sont internationaux, qui reçoivent plus de 34 millions de passagers par année et prévoient environ 1.500 vols par semaine directs à les principales destinations européennes, effectués des plus importants compagnies aériennes internationales, y comprises celles-là au prix bas récemment en vogue ces dernières années. Par exemple, en 2009 on compte 467 vols directs par semaine des îles Canaries au Royaume Uni, 334 à l’Allemagne et 221 à l’ Italie.

Pour ce qui concerne les vols pour l’Afrique, on en compte 38 par semaine avec la suivante destination:

                Casablanca (Maroc)

                Nouaktchott (Mauritanie)

                Dakar (Sénégal)

                Praia (Cap-Vert)

                Le Cap (Afrique du Sud)

Trafique de passagers dans les aéroports des Canaries pendant l’années 2009:

Total 30.019.798

Trafique de biens dans les aéroports des Canaries pendant l’années 2009:

Total: 56.979.362 (kg)

Les liaisons avec l’Amérique comprennent vols vers les suivantes destinations:

Caracas (4 vols par semaine) Miami (1 vol par semaine)

N. vols directs par semaine (destinations principales):

Royaume Uni

Espagne

Allemande

Italie

Suède

Norvège

Finlande

Belgique

467

448

334

55

45

41

31

29

 

Ports. Aux Canaries existe un vaste réseau de ports de commerce, de pêche et sportifs, puisque le Port de La Luz et de Las Palmas (Gran Canaria) et le Port de Santa Cruz de Tenerife sont parmi les leaders d’ Espagne en termes de mouvement de passage et de fret, tant parmi les îles, comme depuis et vers l’extérieur. Il faut souligner comme les Canaries sont un lieu de passage obligé parmi l’Europe, l’Amérique, l ’Afrique et pendant la récente décennie, l’ Asie, qui s’établi comme une station stratégique d'approvisionnement et réparation de navires dans le milieu de l'Atlantique.

Chiffres des ports des Canaries en 2009

Trafique passagers:

Trafique de fret:

4.724.917

37.304.171

 

Les liaisons avec l’Afrique comprennent comme destinations: Angola, Bénin, Cap-Vert, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Guinée Conakri, Libéria, Mauritanie, Maroc, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Afrique du Sud et Togo.

Les ports des Canaries sont reliés avec plus de 500 ports en tout le monde à travers environ trente lignes maritimes. Elles se composent de grandes et modernes quais, douées de grande capacité de stockage et d’opérations, ainsi que de déposer terminaux des conteneurs, continuellement en expansion, terminaux pour trafic de véhicules, grande capacité des installations de stockage à froid et d'excellente qualité pour le trafic des passagers et des croisières touristiques.

Infrastructures de transport aux Canaries 2009

 

Aéroports

Ports commerciaux

 

 

Ports sportifs

 

Réseau routier

8 (6 internationaux)

17- intérêt général (CCAA)

14- abris et barrages (CCAA)

10- ports d’ État

17+1 quais (CCAA)

10- ports d’ État

4.467 km

 

Télécommunications.

L'archipel des Canaries est un parfait territoire pour établir et développer de toutes les activités liées au domaine de la technologie de l'information et des communications, comme en témoigne sa vaste couverture satellitaire (environ 50 satellites desservant l'Archipel) et sa interconnexion à travers le réseau sous-marin de câbles de fibre optique.

Pour ce qui concerne la téléphonie mobile, il n’ya pas de différence avec le reste d’Espagne et d’Europe et de cette façon l’utilisation du service est  similaire à celle de la communauté autonome du PIB supérieur et atteint des niveaux équivalents à la moyenne de l'Union Européenne.

Aux îles travaillent différentes entreprises des télécommunications internationales, avec un élevé niveau de la déréglementation et des technologies les plus avancées dans la transmission des informations. Quant’à la téléphonie mobile, actuellement existeune couverture totale du système GSM. De même façon, les réseaux de technologie UMTS sont en cours d'utilisation et on peut trouver la technologie ADSL opérationnelle pour la connexion à grande vitesse de l’ Internet.

 

Pour ce qui concerne le réseau fixe, la croissance de services de l’ ADSL et des lignes à fibre optiques  sont le résultat de la modernisation qui a caractérisé les îles de l’Archipel de ces dernières années.

 

Les connexions à grande vitesse à travers l’internet avec le système de bande large offrent de la grande sûreté et des standards en ligne avec le reste d’Espagne et d’Europe.

 

Jusqu'à aujourd’hui il existe 10 câbles sous-marins reliant l'archipel avec la Péninsule ibérique et des pays comme l'Afrique du Sud, le Portugal et l'Italie ainsi qu'avec les régions d'Asie du Sud et le continent américain. Il est également prévu en 2011 la construction d’un nouveau câble sous-marin à fibre optique, le 8 Pencan que, d'une capacité de 4000 GB, accroîtra la fiabilité et la puissance de ceux déjà existants.

Le réseau de câbles sous-marins de 2.000 km de longitude qui unira Cadix et Tenerife, Gran Canaria et La Palma sera installé dans les premiers mois du 2011. Connexion avec PAN,  le réseau de câbles sous-marins, soutiendra le centre de données NAPWACI (Point d'accès au réseau de l'Afrique de l'Ouest et des îles Canaries),  élément essentiel d'Alix, qui sera situé à Granadilla de Abona (Tenerife), et qui rendra les îles Canaries un point de connectivité fiableet de haute disponibilité avec l'Afrique occidentale.

Les infrastructures répondent à la fois aux critères de haute qualité et solidité dans leur conception de réseau, et aux besoins techniques et de service, demandées des opérateurs de télécommunications installés dans le territoire national et nécessaires en tous cas pour éliminer la cassure digitale entre les Canaries et le reste des régions européennes.

Le Régime fiscal des Canaries Le Régime Fiscal plus avantageux d’Europe -

Les îles Canaries bénéficient historiquement d’un traitement économique et fiscal différent et stable, afin de compenser l’effet qui dérive de la conformation insulaire, la fragmentation et la distance respect au reste du territoire espagnole et d’Europe. Les îles ont un propre régime économique et fiscal (REF), subordonné à la législation espagnole et entièrement autorisé par l'Union européenne.

 

Le REF contient une série d’incitations fiscales concernantes la création et le développement d’activités commerciales, y compris:

L’opportunité de payer moins impôts pour les entreprises:

  taxe de 4% fixe d'affaires;

•  réduction jusqu'au 90% des bénéfices nets non distribués de l'assiette fiscale;

  incitations pour la production de biens du 50%;

  déductions pour investissements dans les secteurs stratégiques les plus avantageux que le reste de l'Espagne.

Plusieurs exemptions de taxes indirectes:

 

                pour la constitution de l’entreprise;

                pour l’expansion du capital;

                pour l’acquisition de biens d’ investissement;

Implantation dans une zone franche avec avantages économiques singuliers:

Avantages économiques pour importations et exportations et le perfectionnement actif de marchandise;
Dans la suivante tableau comparatif on peut observer comme le type fiscal de taxation sur les sociétés appliqué aux entités enregistrées à la Zone Spéciale Canaria est le plus avantageux d’Europe.

                France: 33,3%

                Allemagne : 33,0%

                Italie : 31,4%

                Espagne:30,0%

                Royaume Uni : 28,0%

                Finlande : 26,0%

• Moyen-Orient: 23,0%

 Estonie: 21,0%

 Slovaquie: 19,0%

• Pologne: 15,0%

• Irlande: 12,5%

 Iles Canaries: 4,0%

Accès au talent.

La population canarienne est relativement plus jeune que la moyenne nationale, grâce à une haute qualification et à un coût économique relativement plus compétitifs que dans le reste de l'Espagne. Le faible roulement du personnel permet des niveaux plus élevés de fidélisation envers les entreprises, qu’on ne trouvé dans d'autres domaines dans le reste de l'Union européenne. En outre, selon les données de l'Institut national des statistiques (INE), le coût salarial moyen par travailleur dans les îles Canaries au cours du trimestre trimestre de 2009 a diminué à  2,202.86 / mois par rapport à € 2,649.13 / mois de la moyenne du reste du territoire espagnole, en apportant les îles Canaries au dessous de la moyenne nationale.

Les Canaries ont deux Universités publiques, situées dans les deux îles principales: l’Université de La Laguna, en Tenerife et l’Université de Las Palmas, de Gran Canaria. Tous les deux centres comptent dans l'année 2009 un total de 44 562 étudiants inscrits, dont plus de la moitié, fréquentent des cours scientifiques et techniques. Environ 5000 étudiants par an réussissent à Conclure le parcours d'étudeD'autre part, la municipalité de La Orotava est replongé dans un processus de transformation pour la création de la première université privée de l'Archipel, l'Université européenne des Canaries qui, en ligne avec le prévu délai, commencera ses activités en Septembre 2013.

En termes généraux, il est évident le multilinguisme de la population canarienne dû, essentiellement, à la haute proportion de résidents étrangers dans l’archipel, à l'attraction touristique des îles et à l'existence de nombreux conseils bilingues.

Accès à la connaissance.

Les Canaries sont la région espagnole qui a incrémenté de plus ses dépenses en I+D+i pendant les dernières années. Le Gouvernement des Canaries, en ligne avec la politique de l’Union Européenne, dédie importantes ressources au développement des îles comme centre technologique et d’ affaires, avec l’objectif de diversifier son économie et renforcer des secteurs qui sont capable de générer une haute valeur ajoutée.Les infrastructures d’appui à l’innovation dans la Communauté Autonome de Canaria sont supportées des deux université publiques et instituts technologiques qui peut garantir ressources humaines qualifiées nécessaires au développement des plusieurs activités d’entreprises et qui transforment l’Archipel dans un authentique laboratoire de I+D+i. Les Canaries vantent structures scientifiques d'avant-garde et nombreux centres de recherche appliqués d'excellence, en particulier dans la biotechnologie, robotique et télématique, technologie alimentaire et marine, gestion du moyen environnement et les énergies renouvelables, il y a aussi des instituts de recherche propres des universités de projection internationale et chacun avec environ 150 groupes de recherche.